Interview de Geoffrey Mélange (D3)

Geoffrey Mélange, capitaine de notre équipe fanion, pose un regard professionnel sur son équipe.

Comment analyses-tu la magnifique victoire contre l’Union Namur Fosse-La-Ville (2ème du championnat) du week-end ?

Nous avons préparé cette rencontre avec beaucoup de sérieux tout au long de la semaine qui a précédé . Nous avons mis au point une nouvelle tactique de jeu. Et notre changement de tactique fut payante. Nous avons été présents durant toute la rencontre, nous avons pris quasiment tous les 2èmes ballons et nous avons gagné beaucoup de duels. Et pour une fois, depuis longtemps, nous avons eu la réussite pour nous. Nous avons marqué juste avant la mi-temps, au meilleur moment psychologique en football. A la reprise, Namur s’est montré pressant. Et contre le cours du jeu, nous avons marqué notre deuxième goal. Il fallait le faire ! Namur a poussé pour revenir et s’est naturellement exposé aux contres. Nous avons pu maintenir notre bonne mentalité et notre bonne discipline de jeu. Et nous avons profité deux contres pour inscrire deux goals supplémentaires. Ce fut une belle victoire, c’est une victoire du collectif et cela fait surtout du bien à tout le monde.

 

RCS Brainois est le prochain adversaire. Comment vois-tu cette rencontre ?

Le RCS Brainois est une équipe très solide. Je pense qu’elle n’a plus perdu depuis 12 mois. L’année passée, elle a survolé le championnat de P1. Elle fait de même cette année-ci en D3. Elle dispose non seulement d’un noyau solide à tous les postes, mais dispose aussi d’un banc qui peut prendre la relève à tous moments. Notre noyau est beaucoup plus réduit et nous devons faire face aussi à de nombreux blessés. Mais nous ne serons pas une proie pour le chat. Nous avons nos arguments. Je suis d’accord, ils sont les grands favoris. Mais nous avons défait les deuxièmes par 4 à 0. L’appétit vient en mangeant. Nous avons perdu chez eux par 3 à 1, mais nous aurions pu revendiquer le partage. Si la balle continue de rouler pour nous, je pense que nous pouvons faire quelque chose. Je crois vraiment en nos chances.

 

Comment as-tu vécu cette montée en D3 ?

L’année passée, nous avons très mal débuté la saison avant de nous reprendre et de terminer à la troisième place du général. C’est vrai, nous sommes montés grâce à un concours de circonstances, grâce au parcours remarquable du RSD Jette au tour final. Mais aujourd’hui nous sommes en National, en D3. C’est une première pour le club et les joueurs. Nous sommes fiers d’y jouer. Nous faisons la découverte de l’échelon supérieur et d’équipes d’autres provinces. Nous découvrons une autre manière de jouer au football. Il y a plus de vitesse, nous rencontrons d’anciennes stars de D1, mais surtout nous devons faire face à un impact physique beaucoup plus important. Nous apprenons ce nouveau football. Notre club a une tradition familiale et nous voulons conserver ses valeurs. Ici, nous sommes tous des copains en-dehors du terrain et nous nous battons les uns pour les autres sur le terrain. On forme une équipe, oui, mais on forme une famille blanche et verte. C’est vrai qu’en D3, les joueurs et le club doivent devenir plus professionnels. Et nous nous y attelons tous les jours. Nous allons profiter de notre chance d’être en D3 pour mûrir et surtout de tout entreprendre pour y rester.

 

 

décembre 7, 2018