Le Respect et le fair-play entachés par le scouting de certains clubs !

Depuis des années, notre club s’est engagé à  suivre, non seulement,  les règles de « Fair-play » émises par les  fédérations de football (URBSFA et AFCC), mais aussi celles soutenues par les autorités communales comme « Le Fair-play est un sport « . Note club en fait  même un point d’honneur à les suivre.

Malheureusement , force est de constater que depuis plusieurs semaines, de nombreux recruteurs officiels et officieux de nombreux clubs de football envoient des courriels directement à des joueurs de notre club sous forme d’invitation à participer à un ou plusieurs entraînements de détection de talents. 

Ce n’est pas fair-play, ce n’est pas loyal, ce n’est pas respectueux, mais ce genre d’agissements remet surtout en question l’éthique et le règlement de nos fédérations sportives. L’esprit du sport et le respect des jeunes joueurs ne se retrouvent plus dans de tels agissements. Trop de scandales, trop de fraudes, trop de mauvaises images entâchent déjà le football. Le Football doit rester crédible !

De tels agissements sont condamnables et dommageables, condamnables car de tels procédés ne suivent pas les règles en vigueur ! La procédure prévoit que notre club doive donner officiellement son accord pour qu’un joueur puisse aller s’entraîner dans un autre club. De cette manière, l’entraîneur du joueur en question est au courant que son joueur sera absent. Dommageables car non seulement le joueur en cas d’accident ou de blessure lors d’un tel entraînement n’est pas assuré, mais aussi et surtout il perdra la confiance de son entraîneur pour avoir agi derrière son dos.

Notre club n’a rien contre un transfert d’un jeune joueur vers un club de prestige belge ou européen. C’est même tout le contraire, il en est particulièrement fier. Tout l’encadrement, à commencer par son Directeur sportif, est présent pour aider le jeune joueur à faire le bon choix et à l’aider dans son transfert. 

Il faut également savoir qu’en tant que parent la chance que votre fils, fille, devienne une star du football de demain est très mince. Notre club comprend fort bien l’enthousiasme et la fierté du jeune joueur à pouvoir participer à un entraînement de détection de talents, mais il sait aussi fort bien qu’il devra gérer la déception énorme du joueur s’il n’est pas repris. Dans la grande majorité, malheureusement c’est le cas. 

La vraie question du jour est : pourquoi viennent-ils tous débaucher nos jeunes ? La réponse est évidente à nos eux, mais peut-être pas aux vôtres. En premier car notre académie prend son temps à former des joueurs en leur enseignant la base du football ce qui est souvent négligé par les grands clubs. En second, nos jeunes joueurs évoluent dans une atmosphère familiale et de respect. Et en troisième, nous ne faisons pas de promesse en l’air à nos joueurs et en conséquence ils évoluent sereinement et à leur meilleur niveau toute une saison.

Comme nous l’avons dit, il existe une procédure réglementaire que nous conseillons à tous parents de connaître :

a.       Un recruteur d’un club belge ou étranger doit se présenter officiellement à notre club et désigner les joueurs dont il compte juger.

b.      Toute invitation d’un club belge ou étranger à un de nos joueurs à venir suivre un entraînement dans ses installations doit au préalable être soumise à l’autorisation de notre club. Ainsi le joueur reçoit l’aval officiel de notre club et est couvert par une assurance en cas de blessure. L’ invitation d’un club belge ou étranger ne peut porter que sur un entraînement et non sur un match officiel ou non.

c.       On rappelle aux parents que la période de transfert libre ne courre que du 1er au 30 avril. En-dehors de cette période, tout transfert passera par l’acceptation ou non de notre club.

d.      On rappelle aux parents que le club peut procéder à des mesures disciplinaires internes pouvant aller jusqu’une suspension de matches et d’entraînements du joueur qui ne suivrait pas la procédure.

Pour conclure, voici le témoignage d’un jeune joueur: J’ai été approché par un recruteur à la fin d’un match de championnat. Il m’a dit que j’avais le niveau pour évoluer plus haut, que je perdais mon temps en restant dans mon club actuel et qu’il y avait une place pour moi chez eux dans leurs meilleures équipes. Il m’a demandé si j’étais intéressé et de lui présenter mes parents. Nous avons conclu que j’allais faire un essai chez eux. L’essai fut concluant et ils m’ont dit d’être discret et puis demandé de signer mon transfert en avril. Mon club fut surpris, mais ne put pas s’opposer à mon départ. Je me suis entraîné durant toutes les vacances d’été avec mon nouveau club. En septembre, ils m’ont dit que je n’avais finalement pas le niveau que j’allais jouer en équipe de niveau inférieur. J’étais déçu, j’avais tout donné et tant espéré ! Mes parents ont essayé de me faire quitter le club, mais celui-ci a refusé et même menacé. Je ne pouvais pas partir avant la saison suivante. Mes parents ont essayé avec mon ancien club, qui lui aussi a refusé pour des raisons de confiance. J’ai perdu un an. J’ai joué dans une équipe de déçus. Tout le monde avait son histoire, mais aucune n’était joyeuse. J’ai quitté ce club plein de promesses non tenues. (seuls les noms des clubs et la catégorie ont été volontairement effacés au témoignage car le but n’est pas de dénoncer un club, mais bien une pratique peu respectueuse envers des petits clubs et une pratique psychologiquement désastreuse envers un enfant).

 Notre principe est simple :

Le club est correct envers toi, alors soit correct envers lui !

Suivez-nous et
Flickr