Les 10 commandements

 

A. Les 10 commandements de l’entraîneur de jeunes

 1. Savoir créer une bonne ambiance, une atmosphère propice à l’apprentissage

2. Aimer les jeunes, bien les connaître : éprouver du plaisir en leur compagnie;

3. Servir de repère, de guide, mais dans le même temps, favoriser l’initiative (attitude questionnante);

4. Être exigeant: objectifs, exécution, mentalité, mais tolérant: (ex.situation difficile);

5. Être à l’écoute, faire preuve de disponibilité;

6. Favoriser une réelle communication avec tous les joueurs;

7. Être en phase avec eux (se mettre à leur niveau) et favoriser l’émergence d’une connivence, voire d’une complicité;

 8. Définir avec eux un espace de liber;

 9. Donner confiance et rassurer;

10. Bien connaître les points clés d’entraînements.

 

BLes 10 interdits de l’entraîneur de jeunes

 1. Crier en permanence du début à la fin du match ou de l’entraînement;

2. Vouloir les entraîner et les faire jouer comme des seniors;

3. Rester trop longtemps sur le même exercice ou sur le même jeu;

4. Critiquer le joueur devant le groupe;

5. Faire des présentations trop longues et interrompre la séance en permanence;

6. Faire des séances inadaptées à leur âge ou à leur niveau;

7. Faire toujours le même type d’exercices;

 8. Accepter une dégradation progressive des principes initiaux (retards, tenue, matériel, consignes);

9. Laisser l’écart du score se creuser dans les jeux (2-3 buts maximum)

10. Oublier les fondamentaux techniques dans une séance et les objectifs annuels de la catégorie.

 

Le responsable sportif