Mot du nouveau président

Le Royal Football Club Stockel, c’est déjà 80 ans d’existence ! Et c’est pas fini, car l’histoire se poursuit. Une longue page s’est tournée, une entente s’est conclue et de futurs exploits sont à portée du club avec une richesse 5 étoiles : nos jeunes joueurs.

Le football s’est professionnalisé et pour survivre nous devons nous adapter, mais nous n’allons pas le faire à n’importe quel prix. Nous voulons et  devons surtout garder notre ADN.

Le Royal Football Club Stockel , c’est avant tout un club familial qui propose une culture traditionnelle de football, qui véhicule une image sportive et sociale du football et qui impose un esprit de compétition.

Notre philosophie du jeu, c’est de vivre ensemble notre football! L’identité voulue du club est de jouer un football offensif, élégant et plaisant en intégrant nos propres jeunes talents formés au club dans nos équipes premières.

Notre ambition, c’est d’avoir envie de venir jouer au ROFC Stockel, envie de venir supporter et envie de trouver un club où l’on se sente bien.

Des changements vont se faire, mais aucune révolution ne sera faite. Nous allons nous professionnaliser en utilisant le logiciel Pro Soccer Data et dont chaque joueur aura accès pour gérer au mieux sa vie et son football. Nous allons aussi rafraîchir nos locaux. Et surtout nous allons poursuivre nos efforts dans le football pour retrouver une place en national en mettant nos jeunes en évidence.

Notre club est une grande famille et en tant que Président j’espère que vous vivez les émotions  du ROFC Stockel comme je les vis…….

Je terminerais sur une note importante, voire essentiel aujourd’hui et qui n’admettra aucune excuse : Vous devez être respectueux et courtois envers l’arbitre, les entraîneurs, les autres membres du club, les équipes adverses et toutes autres personnes présentes au stade.

Je vous demander aussi de porter haut nos couleurs et notre Image.

Et maintenant allons tous ensemble décrocher les succès pour écrire une nouvelle page de notre Histoire.

Je vous remercie

Didier Deweerdt