ROFC Stockel cité en justice

La guerre est déclarée entre le club de football de Stockel, la commune de Woluwé-Saint-Pierre et des riverains. C’est en ces mots que Radio Contact a annoncé notre différent avec les riverains.

Comme vous aurez pu l’entendre sur Radio Contact le 6 février dernier durant les Contact News de 13h, notre club et la commune de Woluwé-Saint-Pierre ont été assignés en Justice par des riverains mécontents pour, principalement, des nuisances sonores dues aux joueurs.

Jusqu‘à présent le club n’a pas voulu communiquer sur le sujet, privilégiant la discrétion totale des négociations en cours et respectant les procédures judiciaires puisque la plainte est déposée au Conseil d’Etat.

Notre club n’est pas en guerre. Il a été fondé en 1941 et réside sur son lieu actuel depuis les années 80. Chaque année, ce sont quelques 350 jeunes de 5 ans à 18 ans qui y pratiquent le football. Le club gère également 3 équipes adultes – 2 masculines et une féminine. Le club a plusieurs fois été nominés pour son fair-play, possède une Image sérieuse dans le milieu du football – il est l’un des 62 clubs amateurs en Région wallonne a possédé un label d’excellence pour ses Jeunes – et chaque année, il permet par sa qualité de formation à plusieurs de ses jeunes d’aller jouer dans un club professionnel et ainsi de leur donner une chance de devenir professionnel.

Nous sommes un club de football familial, nous  jouons un rôle sportif, social et formatif dans la commune et nous permettons à des jeunes de pratiquer leur sport favori. A l’opposé, moins d’une dizaine de riverains entendent faire disparaître notre club au nom de la nuisance sonore de nos joueurs et de nos supporters. En achetant leur maison à côté d’une installation sportive, pouvaient-ils ignorer la présence d’activités footballistiques et du bruit que cela engendre ? Le football est un sport d’extérieur, un sport d’équipe et le sport le plus populaire dans notre pays. Sont-ils à ce point-là ignorant de la chose ?

Quand on achète une maison à côté d’un aérodrome, on ne peut ignorer le bruit des avions. Quand on achète une maison à côté d’une autoroute, on ne peut ignorer le bruit du trafic. Quand on achète une maison à côté d’un terrain de football, on ne peut ignorer le bruit des joueurs et des supporteurs.

Le club est bien conscient que le bruit nuit et il fait tout pour le limiter dans le respect de toutes les parties. Malheureusement, il ne peut rien faire pour cette dizaine de personnes peu sociables et difficiles.

Vous pouvez soutenir votre club en signant notre pétition au Club House

Suivez-nous et
Flickr